Les plantations

Haies, buissons, jardins en permaculture



En 2016, nous avons établi un programme d'aménagement des terrains du Buisson. Au fil des rencontres et des opportunités le projet s'est affiné. Ainsi, nous souhaitons impliquer les jeunes et faire participer toutes les bonnes volontés !


Le projet de plantations

●    525 ml de haies : 50 grands arbres, 560 arbustes
●    450 ml de fruitiers :  45 pruniers, pommiers et poiriers
●    400 ml de haies sur butte aménagée :
46 grands arbres,  470 arbustes
●    Deux bosquets de 80m2 chacun : 30 grands arbres

●    Des mini-jardins en permaculture


Les moyens

Trouver des moyens par la conviction, le temps, la transmission, le partage... telle est notre philosophie. De nombreux acteurs sont impliqués dans notre projet de plantations : les enfants de l'école de St Georges sur Baulche participent à la création des mini-jardins en permaculture. L'IME d'Auxerre a répondu présente pour aider à la réalisation des haies avec des jeunes handicapés.

Nous recherchons également des partenariats avec différents acteurs pour le financement des matériaux et végétaux : pépiniéristes locaux, institutions, participation à des concours type "Graine d'avenir".

Pourquoi planter des haies ?

L’objectif est de refonder le paysage de la ferme avec des barrières efficaces contre les vents d’Ouest, pour aller vers un équilibre écologique perdu depuis le remembrement des années 70.

Les haies présentent un intérêt écologique et cynégétique car elles sont un élément majeur pour la circulation de la faune et jouent un rôle de corridor biologique. Elles offrent aussi aux espèces sauvages un passage abrité, une ressource alimentaire, un gîte.

Les haies, composées d’essences locales mellifères (noisetier, saule, lierre, aubépine, prunellier, poirier, fusain d’Europe) dont les floraisons se succèdent au cours de l’année, sont une source de nourriture pour les abeilles et participent à la production de miel.
D'autre part, la haie limite la turbidité des eaux de surface, ralentit le ruissellement. Elle améliore l'infiltration et permet une meilleure alimentation des nappes souterraines. Avec son système racinaire, elle intervient comme filtre piégeant les fertilisants lessivés.
Pour les chevaux, les haies permettent de briser les vents et de pouvoir rester plus longtemps dehors, à l’ombre l’été, et abrités du froid par des barrières naturelles.


Pourquoi des apports de BRF ?

Le BRF (bois raméal fragmenté) désigne les copeaux obtenus par broyage des petites branches de feuillus (charme, chêne, hêtre, tilleul, peuplier, noisetier, bouleau, tremble, érable, platane, châtaigner, etc.). L'apport de BRF lors des plantations de haies et d'arbres fruitiers présente de nombreux avantages :

●    Contrôler la croissance des adventices
●    Protéger le sol et les plants : éviter le tassement du sol par la pluie et le soleil
●    Maîtriser les fluctuation de températures et d'humidité (réduction de l'évaporation)
●    Améliorer la structure et la fertilité du sol : apporter de la matière organique et diminuer les pertes d'éléments minéraux lors du lessivage des eaux de pluie
●    Favoriser le développement de la micro-faune du sol